104906 Dernière mise à jour le : : 22/05/2017
Les Vertus de la Lubrification Intestinale (2/2)

La muqueuse intestinale constitue, à mon sens, la clé pour rester en bonne santé. De loin la surface la plus grande de notre organisme (600 m2 contre moins de 2 m2 pour la peau), elle représente l’interface vitale entre nous et notre environnement. De sa qualité dépend l’incorporation des ressources – la fonction d’absorption – et la protection de notre système immunitaire vis-à-vis des agressions venant du monde extérieur – la fonction de barrière.

Toute perte de la fonction de barrière conduit au phénomène appelé «leaky gut syndrome» ou syndrome de l’intestin perméable. Cette notion a été utilisée de longue date par la médecine fonctionnelle et a reçu ses lettres de noblesse en 2005 grâce aux travaux d’Alessio Fasano, professeur à la faculté de médecine de l’Université du Maryland, expert renommé mondialement pour avoir découvert en 2001 la zonuline (protéine humaine régulant la perméabilité intestinale), auteur d’articles magistraux sur la maladie cœliaque.

La porosité excessive de la muqueuse intestinale provoque une invasion d’agresseurs du système immunitaire : aliments non encore digérés, toxines de toutes sortes, voire micro-organismes entiers. Le déferlement d’antigènes surexcite les défenses immunitaires et peut conduire à leur surmenage (allergies respiratoires et allergies alimentaires) ainsi qu’à des erreurs de cible (maladies auto-immunes où le système immunitaire attaque ses propres organes et tissus). Il s’agit de pathologies aujourd’hui très fréquentes pour lesquelles l’optimisation de la muqueuse intestinale représente le geste préventif et curatif de choix.

Pour illustrer la problématique de la sécheresse de la muqueuse conditionnant l’entrée d’agresseurs et les dysfonctionnements immunitaires qui en découlent, j’évoque souvent un mécanisme comparable au niveau de la peau. Chacun sait qu’un revêtement cutané très sec entraîne des crevasses, par exemple au niveau des doigts ou des talons. Ce modèle symbolise la muqueuse intestinale desséchée et craquelée, à l’origine d’une évidente porosité. Pour éviter une telle dérive, il faut absolument lubrifier tout le système muqueux.

En fait, même si l’on veut lutter contre une peau trop sèche et abîmée, il nous faut viser l’intestin. On obtien- dra de bien meilleurs résultats en consommant les bonnes huiles en quantités efficaces pour corriger les déficits en omégas 3-6-9, plutôt qu’en se tartinant la peau avec des crèmes hydratantes sources, en prime, d’innombrables produits chimiques!

C’est le principe du beignet – celui avec un trou au milieu, le donut – mais un beignet très spécial où la surface du trou situé au centre (symbolisant le tractus digestif) représente trois cents fois la surface extérieure du beignet (symbolisant la peau). Il va de soi que toute tentative de correction d’une peau sèche ou irritée sera vouée à l’échec si nous ne donnons pas la priorité à la lubrification intestinale via la prise orale des aliments nécessaires, voire de compléments nutritionnels lorsqu’il s’agit de corriger un gros déficit plus rapidement. 

La muqueuse intestinale joue aussi le rôle central dans les problèmes survenant au niveau des autres muqueuses, toutes de surfaces infiniment plus petites et étroitement dépendantes de la «grande muqueuse». On citera en vrac les pathologies respiratoires, urinaires, vaginales, sinusales... sans oublier la sécheresse des conjonctives oculaires ou des conduits auditifs externes. On le voit, ce domaine d’intervention s’avère immense mais largement méconnu, et ce en raison du découpage incongru du pa- tient selon les spécialités médicales.

La séparation arbitraire de l’étude des différents organes selon la logique anatomique ignore une réalité autrement plus importante pour lutter contre la maladie: la logique fonctionnelle qui fait que toutes les muqueuses œuvrent de concert sous la direction de la muqueuse intestinale en tant qu’incontournable chef d’orchestre du système immunitaire. 

 
NEWS

Retrouvez quelques autres articles ou pages concernant notre activité :

qsdqsdq
docteur georges mouton, dr mouton, georges mouton, docteur mouton, médecin georges mouton

FOLLOW US